FERRARE, CITE ITALIENNE A LA RENAISSANCE

Belle ville calme aux bords du Pô, Ferrare se développe grâce au mécénat de la famille d’Este durant les XV et XVIème siècles. A l’instar des Gonzague à Mantoue, des Sforza de Milan, les Este s’emploient à introduire le goût de la Renaissance et à transformer leur ville en un foyer artistique et intellectuel attractif. Ils réussirent à transmettre l’image de la cour ferraraise en dehors des limites de la cité, lui conférant un rayonnement indéniable.

Prince éclairé du Quattrocento, collectionneur d’enluminures et de médailles antiques, Leonello attire Della Francesca, Mantegna, Bellini et Pisanello… Le décor de son ancien studiolo nous rappelle son attrait pour les muses. Le successeur de Leonello,  Borso, fera du Palazzo Schifanoia un univers pictural incroyable, digne des plus grands humanistes de la Renaissance. L’ombre d’Isabelle, mariée à un Gonzague, n’est jamais loin tandis que les héritiers embellissent la ville.  

De cette cité fameuse, nous étudierons les métamorphoses, les palais renaissants, l’urbanisme novateur et les collections d’œuvres d’art. Les Este ont fini par disparaître, plongeant Ferrare dans l’oubli. Dickens la décrira comme étant  « (la ) plus solitaire, plus dépeuplée, plus déserte que toute autre ville humaine ». et pourtant, voyons comme Goethe et d’Annunzio une « cité de géants », faisons renaître les fantômes d’un temps glorieux où l’art était synonyme de Ferrare. Lors de cette conférence, nous verrons que la cité tel un joyau caché parmi les villes italiennes mérite son titre de « foyer des arts de la Renaissance ».

Les dates à retenir :

1391 : fondation de l’Université.

1385 : règne de Niccolo d’Este.

1441- 1450 : règne de Leonello d’Este.

1450- 1471 : règne de Borso d’Este.

1471 : Borso est investi duc de Ferrare.

1471- 1505 : règne de Hercule Ier d’Este.

1490 : Isabelle quitte Ferrare pour Mantoue.

1505-1534 : Règne d’Alphonse d’Este.

1598 : Ferrare passe sous le contrôle du Saint Siège.

1995 : Inscription à l’UNESCO.

VENDREDI 25 JUIN
À 10H

Votre conférencière

Anaëlle Charoin est conférencière nationale et historienne de l'art diplômée de l’École du Louvre. Elle vit et travaille à Lyon.

À lire pour aller plus loin :

Une Renaissance singulière : La cour des Este à Ferrare, Catalogue de l’exposition, Bruxelles, palais des Beaux-arts, éditiond Snoeck, 2003.

Lucrèce Borgia, Victor Hugo, 1833.

Le Jardin des Finzi-Contini Giorgio Bassani, 1962.

Renaissance privée, Maria Bellonci, édition française j’ai lu, 2001.